Missions d’un régisseur immobilier dans la gestion et la location

Il arrive souvent qu’un propriétaire d’un immeuble locatif ait recours au service d’un régisseur. Entretenir et mettre un immeuble sur le marché ne sont pas des tâches faciles. L’expérience et le professionnalisme du régisseur sont des atouts majeurs. Les propriétaires peuvent confier l’entière la gestion de leurs immeubles au régisseur.

Le régisseur dans la gestion privative

Il existe essentiellement deux types d’agents dans la gestion privative. Il y a le régisseur qui représente le propriétaire de l’immeuble pour gérer un ou plusieurs biens immobiliers. À côté, il y a le syndic, qui est désigné par un ensemble de copropriétaires afin d’assurer la gestion des parties communes d’un immeuble.

Un régisseur pour une gestion efficace de son bien immobilier

Un régisseur immobilier qui se spécialise dans la gestion immobilière locative assume les différentes tâches qui ont trait à la location. De même, le gestionnaire immobilier doit assurer la rentabilité de l’immeuble objet de la location. La mise en location d’un bien immobilier nécessite du temps et des efforts que les propriétaires ne peuvent pas toujours fournir. Le régisseur doit mener toutes les actions pour que le bien immobilier locatif puisse être fructueux pour le propriétaire. Dans ce cadre, il intervient à tous les niveaux des démarches de la mise en location de l’immeuble. Il doit donc rechercher les locataires pour l’immeuble, faire l’état des lieux et rédiger le contrat de bail. Durant la location, il est amené à faire le pont entre le propriétaire et les locataires, notamment en ce qui concerne le loyer. Le régisseur assure également l’entretien de l’immeuble avant, pendant et après la location.

Reconnaitre un bon régisseur de bien immobilier locatif

Les missions confiées au régisseur sont importantes et nécessitent des connaissances spécifiques. Il faut donc s’assurer que le régisseur ait des connaissances certaines en gestion et en administration ; des notions en techniques de bâtiment ; et également être apte à gérer les aléas dans le cadre d’une location immobilière.

Le régisseur : gestionnaire et comptable

Il est important qu’un univers de confiance règne entre le propriétaire de l’immeuble et son régisseur. Dans la pratique, le régisseur est celui qui va encaisser les loyers et les déposer dans le compte du propriétaire. Il doit également prélever les charges locatives auprès des locataires de l’immeuble. Le régisseur doit donc tenir une comptabilité sérieuse de tous les évènements qui se rapporte à l’immeuble qu’il gère. En tant que gestionnaire et comptable, le régisseur paiera des factures, et entamera toutes les procédures administratives pour la bonne conduite de la location.

  • Le régisseur et les connaissances en bâtiments

Le régisseur établit l’état des lieux avec les locataires que ce soit à l’entrée ou à la sortie du bail. Il doit donc reconnaitre les détériorations ou changements ayant pu être faits par les locataires sortants. De même, le régisseur doit conduire tout type de travaux qui sont en liaison avec l’entretien des immeubles locatifs qu’il doit gérer. Il doit donc être capable de conseiller les entrepreneurs et de négocier les devis.

  • Le professionnalisme en technique locative

Appliquer les techniques de location est la mission principale du régisseur. En somme il s’agit de placer un immeuble locatif sur le marché pour son propriétaire. Il devra mener des études pour adapter le loyer suivant l’évolution du marché, et trouver des locataires. En cas de rupture de bail, il doit assurer la transition entre les anciens et les nouveaux locataires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *