Les points essentiels sur les crédits conventionnés.

Il existe différents types de prêts auxquels on peut avoir recours pour les projets immobiliers. Le prêt conventionné en est un. Ayant plusieurs points similaires au prêt pour l’accession sociale, le prêt conventionné permet de faciliter le remboursement de la somme empruntée tout en bénéficiant d’une aide au logement.

Qu’est-ce qu’un prêt conventionné ?

On entend par prêt conventionné ou PC une somme d’argent dédiée à différents travaux immobiliers. Cela peut s’agir de l’acquisition d’un bien immobilier incluant le coût des travaux de rénovation si besoin. On peut aussi payer avec cet argent la construction d’une nouvelle maison à condition qu’elle soit destinée à la résidence principale. En outre, cela peut aussi couvrir le coût de certains travaux nécessaires à l’adaptation d’une maison à une personne handicapée.

Il est à noter que pour pouvoir bénéficier d’un PC, il faut tenir compte de la surface minimum de l’acquisition du bien. Elle est de 9 m2 par personne, mais de 16 pour un couple. De plus, cela inclut seulement les travaux d’une certaine ampleur dont le coût doit être au-delà des 4 000 euros. Il existe également quelques conditions à respecter surtout concernant l’ancienneté de la maison ainsi que sa surface en cas de travaux d’agrandissement. Pour plus d’informations, cliquer ici.

Obtention d’un crédit conventionné

Le premier critère d’éligibilité à un prêt conventionné, c’est la nationalité française ou un titre de séjour valide. En plus, le bien acquis doit être destiné à la résidence principale de l’acquéreur. Ainsi peut-on bénéficier d’une aide pour acheter un logement. La somme peut couvrir une partie ou même la totalité de la facture ainsi que les travaux de rénovation si nécessaires.

Par ailleurs, il faut savoir que l’acquéreur doit habiter la maison après la fin des travaux, et cela, pendant l’année qui suit la réception du bien éventuellement rénové. Ce n’est donc pas une solution pour ceux qui souhaitent acheter une maison pour la résidence secondaire. De plus, il est possible de mettre le bien à location. Cependant, les locataires ne doivent en aucun cas inclure des membres de la famille notamment le conjoint ou l’enfant.

En outre, les taux fixe et variable d’un crédit conventionné peuvent être identiques ou différents selon la durée de remboursement. Cette dernière peut être de 5 à 35 ans. A ces taux est ajoutée la marge maximale de l’établissement financier emprunteur. Cela se joue également par rapport à la durée du contrat de crédit. Il est recommandé de demander plusieurs offres afin de pouvoir faire une comparaison. Cela permet d’obtenir le meilleur taux, mais aussi de susciter la concurrence.

En détail, parmi les travaux éligibles par le PC, on peut aussi citer tous travaux consistant à optimiser ou réduire la consommation d’énergie. D’ailleurs, il existe déjà une norme fixée pour cela. Outre l’énergie, on peut également procéder à l’agrandissement ou à la surélévation d’une maison. Cela est valable seulement si la surface ajoutée est de 14 mètres carré au minimum. Sans oublier les travaux d’amélioration du logement aussi bien du point de vue esthétique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *